SANCTUAIRE

Ésotérisme, Paranormal, Croyances, Religions...
 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Définition : L'Ars Théurgia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yehonatan33000
Admin
avatar

Messages : 368
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 26
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Définition : L'Ars Théurgia   Ven 2 Mar 2012 - 18:01



La théurgie (du grec ancien theos, dieu et ergon, travail) est une forme de magie, qui permettrait à l'homme de communiquer
avec les « bons esprits » et d'évoquer les puissances surnaturelles aux fins louables d'atteindre Dieu.
Cette pratique s'oppose en tout point à la goétie.

En fait la théurgie se manifeste sous plusieurs formes :

théurgie symbolique ou cérémonielle:

La théurgie symbolique œuvre par prières, silence, catharsis. La théurgie cérémonielle a recours aux symboles, formules, incantations, fumigations.
Une célèbre dispute dans l'Antiquité a opposé sur ce point Porphyre de Tyr (Lettre à Anebon) (vers 265), partisan d'une théurgie philosophique, à Jamblique (Les Mystères d'Égypte), favorable à une théurgie opératoire, manipulant des symboles matériels tels que
les plantes, les animaux, les plantes aromatiques (Les Mystères d'Égypte, V, 23), et pratiquant des prières et des chants (o.c., VII, 4-5). Olympiodore le Jeune opposait chez les néoplatoniciens les contemplatifs aux théurgistes : "Beaucoup, comme Porphyre et Plotin, préfèrent la philosophie, d'autres, comme Jamblique, Syrianos et Proclos, préfèrent la théurgie (ιερατική)" (In Platonis Phaedonem [vers 550], éd. W. Norvin, 123.3).

théurgie ascendante ou descendante:

La théurgie ascendante cherche à élever l'âme de l'homme vers l'Esprit de Dieu ou vers quelque esprit (un ange, par exemple).
La théurgie descendante cherche à faire descendre Dieu ou quelque esprit dans l'homme (par exemple un médium) ou une chose (par exemple une statue).

théurgie directe ou indirecte:

Dans le premier cas, le théurgiste accède à une révélation ou à un prodige : l’âme se sent enlevée au ciel, un dieu apparaît,
un songe fait communiquer avec un esprit, etc.

Dans le second cas, le dieu fait connaître sa présence indirectement, dans un instrument matériel
(flamme d’une lampe, eau d’un bassin...) ou bien il anime un médium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orbignis.monalliance.net
 
Définition : L'Ars Théurgia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Définition et rôle du Héraut
» Définition Espece invasive
» Définition
» Le Zen, courte définition
» Définition syllabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SANCTUAIRE :: La Magie :: La Religion et Le Folklore :: Culte et Rituellie :: Les rituels (que sont ils ? à quoi servent ils ? comment fonctionnent ils ?) :: Les rites oraux :: L'Ars Théurgia : L’Évocation des forces célèste-
Sauter vers: